fujinn-logo-animation
menu
fujinn

OPEN ORCHESTRA

Avec Fujinn 9 grandes sculptures sonores s’installent dans la ville et dans de grands espaces, ou en salle. Les sculptures sont aussi de véritables instruments permettant de composer, de jouer ensemble, tout en interagissant avec l’environnement.

"Fujinn au théatre Scarabaeus"

"Nous vous convions à cette nouvelle aventure !"

En concert devant un large public ou, au contraire, en workshop réservé à quelques-uns (musiciens ou non, enfants…), les applications sont diverses et se conjuguent. Visuel et musical, ce projet traverse les disciplines. Avec cet instrumentarium, des histoires se racontent, collectives de préférence.

 

Création de l’installation fujinn: Philippe Cap avec le soutien artistique et technique de Daniel Feltgen et Christophe Levie.

Musiciens collaborateurs:
Philippe Cap, Frank Geeraert, Charlène Donabedian, Everton Rodrigues, Sylvain Boisvert, Aymeric Péalat, Falk Schrauwen, Iënad Friedman
Mina Kanto, Basile Dethier, Christophe Levie

Les mots d'un Coach

BAUDOUIN DE JAER

Les inventeurs existent dans un monde accueillant ou non leurs propositions.
FUJINN sont des chercheurs parmi d’autres : se positionner pour se trouver soi-même.
Mais créer sa niche parmi les propositions du marché, être justes, cohérents, fidèles à soi-même autant qu’au propos développé exige une évolution laborieuse des racines au produit, les parties visibles de l’arbre. Un bout de chemin est parcouru.

"Baudouin de Jaer"

Ambitieux projet que de séduire à la fois le public mélomane des salles de concert et celui, fêtard ou en poussette-bébé des festivals. Un travail vers une idée d’excellence indispensable même si elle est complexe à conjuguer avec un fonctionnement ouvert et collectif.

"L’alchimie des essais créera des inattendus. "

l'intervention de l'ensemble DODEKA

Pour extraire de la nouvelle matière, Baudouin de Jaer propose à FUJINN une direction catégorique faite de multi directions.
En guise de rampe de lancement réseau, nous avons vécus plusieurs moments forts, dont:

l’Ensemble DODEKA et son extrait de Steve Reich sur les instruments FUJINN, invitant par la suite FUJINN dans une interprétation de in C de Terry Riley.

"J’ai vu FUJINN et j’ai compris d’où venait le vent qui anime le groupe."

A ce jour FUJINN propose aux programmateurs, comme l’exprime très bien Pierre Beauvois, le potentiel de fujinn (des musiciens et de l’instrumentarium) plus
qu’un programme figé pour un ensemble de personnes fixes. L’appellation OPEN
ORCHESTRA prend alors sa dimension – et apaise toutes tensions. C’est donc dans la seconde partie de la résidence que j’ai vu FUJINN, que j’ai compris d’où venait le vent qui anime le groupe. Ma façon de voir, de communiquer avec FUJINN a du coup changé, et j’ai été pris dans ce riche processus d’apprentissage.

Philippe Cap

Le créateur de Fujinn

Musicien dans l’âme, Philippe Cap sillonne la planète à l’affût des sonorités et des procédés originaux.
L'Asie du sud-est a sa prédilection. Il y réside en permanence entre 1984 et 1999 et il y retourne régulièrement depuis.

"Philippe Cap pratique la technique du chant diphonique mongol"

Sa rencontre avec des facteurs d’instruments de musique l’initie à des savoir-faire inconnus chez nous. Il pratique différents instruments traditionnels : le bansuri indien, le shakkuashi japonais, le ney arabe, le khene lao…
Il découvre et pratique la technique du chant diphonique mongol.
Ces rencontres le stimulent dans sa passion et lui servent d’inspiration dans le cadre de sa fabrication d’instruments de musique. Il en conçoit de nombreux.
La lutherie sauvage offre des possibilités infinies, dont il explore au quotidien les grandes richesses sonores.